Chargement...

Vous avez déjà un site e-commerce ? Voici 3 choses à savoir avant de lancer votre marketplace

10 novembre 2022

Business insight

Développer son catalogue, moderniser sa présence en ligne, trouver un nouveau levier de croissance… Les bonnes raisons de transformer son site e-commerce en marketplace ne manquent pas ! Sans compter que les marketplaces ont le vent en poupe. Cependant, créer un nouveau canal de distribution en lançant sa marketplace ne s’improvise pas. Voici 3 choses à savoir avant de vous lancer.

 

1. Préparez-vous à accompagner au plus près vos vendeurs tiers

La première chose qui change en passant d’un site e-commerce à une marketplace, c’est que vous allez vous retrouver avec plusieurs vendeurs au lieu d’un seul (vous-même). La phase de recrutement est donc décisive, puisqu’il faudra sélectionner vos vendeurs tiers, en gardant à l’esprit qu’ils vont devenir les représentants de votre marque. Il convient de choisir des vendeurs en qui vous avez confiance, qui partagent vos valeurs et celles de votre marque, et qui connaissant la culture et le système de la vente digitale. En ayant en tête ces éléments, le recrutement sera plus rapide et vous pourrez compter sur des vendeurs tiers fiables et efficaces.

La transformation en marketplace implique également d’adapter son organisation. Pour gagner en fluidité, il est conseillé de dédier des équipes à l’onboarding et à bien optimiser les tâches, grâce à l’automatisation et à l’utilisation de solutions techniques adaptées, pour gérer au mieux les nouveaux flux. En considérant vos vendeurs tiers comme des partenaires, vous serez en mesure d’offrir un niveau de service qualitatif à vos clients (B2B ou B2C). Enfin, il est recommandé d’avoir des account managers à même de gérer un pool de vendeurs, pour pouvoir les accompagner, les aider à augmenter leur chiffre d’affaires et corriger les erreurs ou les problèmes récurrents.

 

 

2. Trouvez le juste équilibre entre votre offre et celle des vendeurs tiers, tout en adaptant votre organisation

Passer d’un site e-commerce à une marketplace, consiste à devenir une plateforme multi-offres et multi-vendeurs. En ce sens, il est fondamental de garder une cohérence et de faciliter la navigation via la fonctionnalité recherche, en développant un catalogue centralisé et en instaurant une charte de présentation des produits. Le site doit rester fluide et homogène. Autrement dit, vous devez faire confiance à vos vendeurs tiers, tout en posant les règles de base.

Évidemment, dans ce nouveau contexte, vous ne pouvez pas vous permettre de mettre uniquement votre offre en avant et de négliger celles de vos vendeurs. Les autres vendeurs de la marketplace doivent rester visibles. Si vous ne leur accordez pas assez de visibilité, leur chiffre d’affaires ne sera pas assez conséquent et ils risqueraient de quitter votre marketplace. Les conséquences pour votre marque et votre valeur ajoutée seraient négatives. Il est possible, aussi, qu’en testant différentes familles de produits, vous soyez amené à réduire votre offre propre (voire à l’arrêter) et à conserver une autre famille d’offre, suivant l’intérêt des clients.

Un tel projet de transformation (du site e-commerce à la marketplace) modifie le modèle économique du site, ainsi que son offre. Au-delà du changement d’organisation propre au système multi-vendeurs, n’hésitez pas à former vos vendeurs tiers pour le bon développement de votre marketplace.

La manière dont vous allez opérer ces changements et les gérer au quotidien sont des facteurs clés dans la réussite de votre projet de marketplace.

 

3. Identifiez le bon prestataire de services de paiement

À l’inverse d’un site e-commerce classique, le modèle marketplace réunit 3 acteurs :

  • L’acheteur ;
  • Le vendeur ;
  • L’opérateur de la marketplace.

Cette relation tripartite impacte les outils de paiement en ligne, car l’opérateur de la marketplace se retrouve à devoir réaliser des opérations d’encaissement pour compte de tiers. Or, l’encaissement pour compte de tiers est strictement encadré par la réglementation DSP2. Plusieurs solutions existent pour être en conformité, mais la plus simple et la plus fréquente consiste à faire appel à un prestataire de service de paiement (PSP).

 

 

Pour trouver le bon PSP, vous allez devoir vous poser les bonnes questions : votre marketplace s’adresse-t-elle à des particuliers, des professionnels ou les deux ? Avez-vous des ambitions de développement à l’international ? De quels moyens et méthodes de paiement avez-vous absolument besoin ? Comment allez-vous intégrer la solution de paiement sur votre plateforme ? En répondant à ces questions, vous pourrez déterminer avec précision quels sont vos besoins et vos attentes en matière de services de paiement et faire votre propre choix de PSP.

 

Prestataire de services de paiement agréé, Lemonway propose une solution de paiement adaptée aux marketplaces B2C, B2B et C2C, qui comprend les fonctionnalités requises pour maximiser les conversions sur votre plateforme. Que vous vendiez des produits ou des services, Lemonway s’adapte aux spécificités de votre marketplace. Vous cherchez une solution de paiement sécurisée, modulable, conforme, et adaptée à l’international ? Découvrez comment optimiser vos flux de paiement pour exploiter pleinement le potentiel de votre plateforme. Contactez-nous !